VULGARIZIT

The Bushwick Collective : à la pointe du street-art

Ivie 8 avril 2013 Arts & Culture

Dans le Queens, il y a 5 Pointz, la mecque du graffiti. A ne pas confondre avec « The Bushwick Collective« , le nouveau haut lieu du street-art où les plus grands artistes viennent peindre leurs pièces.

Situé au croisement de St Nicholas Avenue et de Troutman St., à deux pas du métro L, le quartier rayonne depuis l’arrivée des artistes. Et tout cela, grâce à Joseph Ficalora, brooklynite et curateur de cette exposition en plein air.

Comme il l’a expliqué dans une interview à Street Art NYC, il a toujours vécu dans ce quartier et a connu les années de délinquance et la criminalité lorsque Brooklyn n’était pas encore l’endroit branché qu’il est devenu aujourd’hui. Bushwick n’était qu’alors que drogues, prostitution et gangs. Il a dû faire face à la mort de son père assassiné dans son quartier. Ce n’est que lorsque les artistes ont commencé à arriver que le quartier s’est doucement mis à revivre.

Joseph Ficalora n’a alors qu’une idée en tête : transformer la zone industrielle froide et sans âme qu’était Bushwick en un quartier coloré et plus pacifié. Les propriétaires, voyant le quartier embelli,  laissent volontiers les artistes peindre leurs murs.

The Bushwick Collective est vite devenu une référence internationale dans le monde du street-art, les plus grands artistes ont déjà leurs pièces : Alice Pasquini, Rimx, Icy&Sot, Seryo, Inkie.

Alice Pasquini

A lire