VULGARIZIT

Chineasy : la nouvelle méthode d’apprentissage du chinois ludique et illustrée

Ivie 26 mars 2014 Société

Chineasy est la nouvelle méthode permettant d’apprendre à lire et à écrire le chinois à l’aide d’illustrations simples et mémorisables.

Parcours d’une femme ambitieuse

ShaoLan Hsueh, créatrice du projet Chineasy est entrain de révolutionner l’apprentissage d’une langue considérée comme l’une des plus difficiles au monde. ShaoLan a grandit à Taiwan et vit désormais en Angleterre. L’idée de vulgariser l’apprentissage du chinois a germé quand elle a voulut apprendre la langue à ses enfants : «  Quand j’ai commencé à enseigner le chinois à mes enfants nés en Angleterre, j’ai réalisé à quel point il était difficile d’apprendre les caractères chinois à des personnes dont ce n’est pas la langue maternelle« . Il lui a fallu deux ans de dur labeur pour créer cette méthode. Son passage remarqué lors d’une conférence TED l’année dernière lui a permis de se faire financer son projet sur la plateforme Kickstarter. Le succès est tel que des ONG ont montré de l’intérêt pour une version chinoise du livre qui pourrait être utilisée pour des campagnes d’alphabétisation en Chine.  La méthode est également très prisée des dyslexiques qui peuvent apprendre grâce à une approche plus visuelle.

Chineasy se décline en livre, en site web et bientôt en application. Disponible uniquement en anglais, la compréhension est accessible pour un francophone étant donné que l’apprentissage est basé sur des combinaisons de pictogrammes.

chineasy-picto

 

Le concept

ShaoLan rappelle que sur les quelques 20.000 caractères constituant le mandarin, seuls 200 sont utilisés pour l’alphabétisation de base : «  Avec les 200 caractères les plus fréquemment utilisés, une personne sera en mesure de comprendre environ 40% de la littérature chinoise basique. L’astuce est de savoir comment construire des phrases en utilisant ces caractères »

La méthode Chineasy consiste à combiner un ensemble de 8 mots illustrés pour former d’autres mots puis des phrases.

Par exemple, prenons deux mots : « porte » et « bouche »

 

chineasy-bouche-porte

 

Ces 2 mots vont former le verbe « demander » : la bouche représente la parole et demander quelque chose, poser une question est la porte de la connaissance

 

to-ask-chineasy

 

Le caractère signifiant « Porte » va également utilisé dans les mots : « espace », « gens » ou « patron ».

Bref, c’est ludique et plutôt amusant.

Vous pouvez commencer à vous entraîner gratuitement sur le site et sur la page facebook de Chineasy où des leçons quotidiennes, des tests et des exercices qui ne figurent pas dans le livre sont mis à disposition. Le livre en anglais est disponible sur Amazon.

A lire